Tahiti : Ile paradisiaque

19 avril 1973 :

Je pose les pieds sur le sol de FAAA au petit matin, l’aéroport de Tahiti, après avoir traversé la moitié du globe en 19 heures de vol avec deux courtes escales à Montréal et Los Angeles. (photos ci-après: la piste de FAAA et la rade de Papeete)

 

faaalapiste.jpglaradedepapeete.jpg

 

A la descente de l’avion, je suis envahi d’une chaleur moite et d’un parfum abondant de tiarés (fleur de l’île).

 

Accueilli à ma descente d’avion, je suis emmené à la base Marine de Faré Uté, et suis affecté à la Mission Hydrographique en Polynésie Française (MHPF).

 

La MHPF était une unité de la Marine dirigée par un ingénieur de l’Armement Hydrographe et avait pour mission de « cartographier » les fonds marins autour de Tahiti, des îles et Atools voisins. Ainsi, les travaux des équipes de la MHPF se déroulaient en deux phases : une phase de relevé des fonds en mer suivi d’une phase de report des relevés sur des canevas (ébauches de cartes marines).

 

Les différentes missions confiées à la MHPF m’ont permis de voyager autour de l’île de tahiti mais aussi à Mooréa (île petite soeur de Tahiti), et sur les Atolls de Mururoa et Fangataufa.

 

A cette époque, le Centre d’expérimentation du pacifique (CEP) expérimentait les tirs atomiques aériens et souterrains et nous effectuions une mission hydrographique à Mururoa au moment du dernier tir aérien. Bien sûr nous avions auparavant été évacué de l’Atoll par mer sur un remorqueur, ce qui m’a permis de prendre des photos de l’explosion atomique.

Le 1er janvier 1974, je suis nommé « quartier maître de 2ème classe ».

En août 1974, l’Estafette, bâtiment hydrographique de la Marine basé à Brest fut affecté en Polynésie Française. L’objectif était de dissoudre la MHPF pour créer la MOP (Mission Océanographique du Pacifique) avec l’affectation de l’Estafette à Nouméa à partir de fin 1974. Le photographe de la Mission était à cette époque Bernard Roche. Je me souviens aussi du PM RUPP, SM GERMAIN, le SM PARIS, le PM KERDRAON, le MT BRAMOULE, Mlot DUCROT, Mlot GEVA

Pendant mon séjour sur l’île, mon chemin a recroisé celui de Dominique qui était embarqué sur l’aviso Doudart de LAGREE qui a rallié Papeete au cours de l’année 74. Ci-après : dominique dominique.jpg

Pour ma part, ma campagne tirait à sa fin et je suis rentré en métropole le 18 octobre 1974.

 

Photos ci-après : moi au théodolite, devant l’estafette, le champignon atomique, une vahiné, dansant le tamouré, avec le tea shirt du CEP, mon départ de l’île, les collègues Marc et Bernard, à la passerelle de l’Estafette ….

moiauthodolite.jpglestafette.jpgexplosionatomique.jpgvahin.jpgdansantletamour.jpgcep.jpgmondpartdetahiti.jpgmarcetbernard.jpgdelapasselledelestafette.jpgcocotier.jpgaborddelestafette.jpgmoi.jpgdansedutamour.jpgcoucherdesoleilsurmoora.jpg



Kidal-blog: site d'informat... |
L'air du temps |
vision libre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Autrement
| Virginie et Christophe
| Le blog d'Aurel