Tahiti : Ile paradisiaque

19 avril 1973 :

Je pose les pieds sur le sol de FAAA au petit matin, l’aéroport de Tahiti, après avoir traversé la moitié du globe en 19 heures de vol avec deux courtes escales à Montréal et Los Angeles. (photos ci-après: la piste de FAAA et la rade de Papeete)

 

faaalapiste.jpglaradedepapeete.jpg

 

A la descente de l’avion, je suis envahi d’une chaleur moite et d’un parfum abondant de tiarés (fleur de l’île).

 

Accueilli à ma descente d’avion, je suis emmené à la base Marine de Faré Uté, et suis affecté à la Mission Hydrographique en Polynésie Française (MHPF).

 

La MHPF était une unité de la Marine dirigée par un ingénieur de l’Armement Hydrographe et avait pour mission de « cartographier » les fonds marins autour de Tahiti, des îles et Atools voisins. Ainsi, les travaux des équipes de la MHPF se déroulaient en deux phases : une phase de relevé des fonds en mer suivi d’une phase de report des relevés sur des canevas (ébauches de cartes marines).

 

Les différentes missions confiées à la MHPF m’ont permis de voyager autour de l’île de tahiti mais aussi à Mooréa (île petite soeur de Tahiti), et sur les Atolls de Mururoa et Fangataufa.

 

A cette époque, le Centre d’expérimentation du pacifique (CEP) expérimentait les tirs atomiques aériens et souterrains et nous effectuions une mission hydrographique à Mururoa au moment du dernier tir aérien. Bien sûr nous avions auparavant été évacué de l’Atoll par mer sur un remorqueur, ce qui m’a permis de prendre des photos de l’explosion atomique.

Le 1er janvier 1974, je suis nommé « quartier maître de 2ème classe ».

En août 1974, l’Estafette, bâtiment hydrographique de la Marine basé à Brest fut affecté en Polynésie Française. L’objectif était de dissoudre la MHPF pour créer la MOP (Mission Océanographique du Pacifique) avec l’affectation de l’Estafette à Nouméa à partir de fin 1974. Le photographe de la Mission était à cette époque Bernard Roche. Je me souviens aussi du PM RUPP, SM GERMAIN, le SM PARIS, le PM KERDRAON, le MT BRAMOULE, Mlot DUCROT, Mlot GEVA

Pendant mon séjour sur l’île, mon chemin a recroisé celui de Dominique qui était embarqué sur l’aviso Doudart de LAGREE qui a rallié Papeete au cours de l’année 74. Ci-après : dominique dominique.jpg

Pour ma part, ma campagne tirait à sa fin et je suis rentré en métropole le 18 octobre 1974.

 

Photos ci-après : moi au théodolite, devant l’estafette, le champignon atomique, une vahiné, dansant le tamouré, avec le tea shirt du CEP, mon départ de l’île, les collègues Marc et Bernard, à la passerelle de l’Estafette ….

moiauthodolite.jpglestafette.jpgexplosionatomique.jpgvahin.jpgdansantletamour.jpgcep.jpgmondpartdetahiti.jpgmarcetbernard.jpgdelapasselledelestafette.jpgcocotier.jpgaborddelestafette.jpgmoi.jpgdansedutamour.jpgcoucherdesoleilsurmoora.jpg



3 commentaires

  1. GUERREY Pascal 15 mars

    Salut !
    J’étais QM1 infirmier sur l’Estafette de septembre 1972 jusqu’à mai 1975, nous sommes partis de Brest, en janvier-fevrier 74 , pour Papeete, et ensuite Nouméa. nous avons du bien évidemment nous cotoyer ( et pour cause ! ) mais je n’ai pas de souvenirs de toi, meme en consultant les photos… Je me souviens bien de Roche le photographe et de Geva ( qui je crois était mécano, par contre les autres noms que tu cites ne me disent rien…
    Par contre , je peux citer quelques noms qui étaient avec moi tout au long de cette aventure, et qui peut-être te diront quelque chose : Gilles GUERITTE, et Michel SZEFLINSKI, tous deux QM1 mécano à l’époque (originaires de L’Aisne ).
    Le pacha était a cette époque le Lv BEAUVOIS il me semble et l’O2 était gérard CAVELIER….
    J’ai un peu de mal a « trier » mes souvenirs, puisque j’ai du assiter a trois changements d’équipages pendant cette période,il y avait juste un noyau d’irréductibles qui restaient d’une relève à l’autre ( dont les deux mécanos cités plus haut).
    Voila…ton blog est bien sympa…je suis en possession de pas mal de photos, que je tiens a ta disposition si cela t’interesse….a toi de voir, j’ai laissé mon mail.
    Si tu as effectué la traversée Papeete-Nouméa, j’ai pas mal de photos, retraçant les diverses périgrinations pendant les escales…
    Cordialement. Pascal.

  2. meziana thai 24 octobre

    Bonjour, j’ai croisé un Mr Gilles Guéritte (ancien de la Marine Nationale)à Lyon dans la société COFATHEC SERVICES (maintenant COFELY) : il s’occuppait de très grosse chaudière type co-génération ; ça trouve c’est « votre » Gilles Guéritte.
    C’était vers 1997/1999 à Lyon. Salutations

  3. meziana thai 24 octobre

    Re bonjour (suite) , je sais que ce Gilles Guéritte de Cofatec services était un ancien de la Royale. Il avait une moustache et possèdait un bateau (mais vers où ?)Salut

Laisser un commentaire

Kidal-blog: site d'informat... |
L'air du temps |
vision libre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Autrement
| Virginie et Christophe
| Le blog d'Aurel